Accueil > PDC 2008 > Live Mesk : kesako (part 1)

Live Mesk : kesako (part 1)

Pour faire simple(voire tres tres simple), un Mesh est une sorte de gros container logique dans lequel on peut déclarer/attacher :

  • des devices (pc, des macs sous MacOs, et bientôt des pocketPC et [j’espère] des Windows Home Server),
  • des utilisateurs
  • des applications (web, silverlight2)
  • des ressources (dossier, …)

 

 

Via le "carroussel" Mesh, il est même possible de se connecter sur un PC en remote desktop. Un ActiveX LiveMesh est téléchargé et installé (pas de soucis : vous êtes averti et vous devez donner votre accord🙂 ).
Bon pour le moment, je n’ai qu’une machine dans  mon Mesh, donc le remote desktop de mon portable vers le meme portable n’est pas possible :

Toutes les machines et applications du Mesh ont accès aux données contenu dans le Mesh, et peuvent être synchronisées pour maintenir une copie des données en local. Ainsi, un dossier créé dans votre Mesh pour être synchronisé en local sur votre PC, votre Mac ou votre Pocket PC (si il a les droit d’ accès aux dossier).

 

Bien entendu, il faut installer un petit logiciel client pour gérer cette synchronisation et l’ intégration à l’ explorateur Windows. Bonne nouvelle, il existe en 32bits et en version native 64bits !! (Et depuis ce jour 13h30 , pour MacOS aussi. La version Windows Mobile ne devrait pas tarder.)

  
 
 

 

Vous remarquerez que les folder Mesh sont accompagnés d’ une fenêtre compagnon (elle peut être réduite) qui affichent des détails sur les éléments attachés au dossier :

Les données contenus dans un Mesh Folder sont accessibles en ligne sur le Mesh Desktop (application web ajax) qui reproduit un bureau Vista light et qui rend les données accessibles de partout.

Pour avoir certaines fonctionnalités avancées (Drag & Drop, … ) il faut installé un petit plugin.

Les applications peuvent accéder au Mesh. On parle alors de "Mesh enabled application". Il peut s’agir d’ applications client riche qui tourne sur un OS équipé du client Mesh et du Live Framework (WPF, Windows Forms, …). Via le framework Live est accède au Mesh.

Il peut s’ agir aussi d’ applications web ou Silverlight publiées sur le Mesh (et hébergées dans le "clouds" ). Ces applications ont accès aux données du mesh via les Live Services qui exposent de API REST/SOAP pour accéder aux services.

Une application Silverlight 2 exposé dans le Mesh sera capable de s’ exécuter directement sur une machine déclarer dans le Mesh ou à l’intérieur du LiveDesktop dans le navigateur !!!

Voila pourquoi lors du keynote de lundi, il a été annoncé l’ exécution de silverlight2 "out of browser" !!!
Le Mesh devient dont le bureau de Windows Azure(tm) et est donc capable d’exploiter les ressources du poste client via l’exécution d’application Silverlight 2 !!! Et ce , indépendament de l’OS du client (Windows, MacOC, Pocket PC) …..

De là on peut imaginer des configuration OS super légère comprenant le client LiveMesh, Silverlight2 et un browser.

Le retour de l’OS Web ?????

Et là … Google prend une claque ….

Catégories :PDC 2008
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :